Vous êtes ici : Accueil / Thèmes / Egalité des chances / Projets gender mainstreaming & pouvoirs locaux

Projets gender mainstreaming & pouvoirs locaux

Qu'est-ce que le gender mainstreaming ?

"Le gender mainstreaming est : la (ré)organisation, l’amélioration, l’évolution et l’évaluation des processus de prise de décision, aux fins d’incorporer la perspective de l’égalité entre les femmes et les hommes dans tous les domaines et à tous les niveaux, par les acteurs généralement impliqués dans la mise en place des politiques " (définition du Conseil de l'Europe).

Le concept de Gender Mainstreaming s'appuie sur la notion de "genre" (gender en anglais) qui désigne les différences socialement construites entre les hommes et les femmes par opposition aux différences biologiques qui existent entre les deux sexes. En effet, ce qui est considéré comme masculin ou féminin est déterminé par la société dans laquelle nous vivons.  Les études de genre s'intéressent donc à ces différences socialement construites mais affirment également que les rapports sociaux qu'elles sous-tendent ne sont pas égalitaires. Le masculin a tendance à être survalorisé par rapport au féminin. La norme implicite est le plus souvent masculine, ce qui peut défavoriser les femmes dans la pratique.
C'est donc pour pallier cette inégalité de genre qu'a été développé le concept de Gender Mainstreaming.

Projet-pilote gendermainstreaming & métiers locaux de la prévention (2012-2014)

Bruxelles Pouvoirs locaux fait partie des 6 unités-pilotes porteuses du projet gendermainstreaming au sein du Service public régional de Bruxelles.
L’objectif de ce projet est d’intégrer la dimension de genre dans les politiques de la Région, en application de l’ordonnance Gendermainstreaming du 29 mars 2012. Au sein de BPL, c’est la Direction des Initiatives Subventionnées qui a été désignée, direction à laquelle appartient également la Coordination égalité des chances.

Le terrain d’analyse est les Plans locaux de Prévention et de Proximité, en tant que projets locaux subventionnés par la Région.

Six communes pilotes ont été sélectionnées, il s’agit de :

  • Uccle
  • Koekelberg
  • Etterbeek
  • Bruxelles-Ville
  • Saint-Josse-ten-Noode
  • Anderlecht

Elles se sont réparties les axes de travail suivants :

  1. la présence visible dans les espaces publics, les gardiens de la paix ;
  2. la lutte contre le décrochage scolaire, les médiateurs scolaires ;
  3. le travail de rue, les éducateurs ;
  4. la médiation de conflits, les médiateurs.

à l’exception de Saint-Josse qui a préféré travailler de manière transversale, en s’interrogeant notamment sur la formation de son personnel.

Un voyage d'études à Rennes a été organisé en juillet 2013. Il a permis à des représentants bruxellois issus des pouvoirs locaux et de l'administration régionale de prendre connaissance des actions mises en place au sein la ville de Rennes. A l'issue de ce séjour, à la demande de l'administration régionale, deux expertes indépendantes ont entamé une réflexion centrée sur les métiers de gardien de la paix et de médiateur scolaire auprès des communes-pilotes.

Le fruit des réflexions menées avec les communes-pilotes a ensuite été diffusé aux autres communes lors d’un colloque qui s'est tenu le 19 février 2014 au Curo Hall d'Anderlecht. Les actes de ce colloque ont fait l'objet d'une publication que vous pouvez télécharger en bas de cette page.
 

Budgets communaux sensibles au genre (2014-2015)

La suite logique de la démarche initiée en 2012 était de réfléchir à d'autres aspects du gender mainstreaming. En 2014, le thème des budgets communaux sensibles au genre (genderbudgeting) a été retenu.

Du 14 au 16 septembre 2015, une délégation composée d'un Bourgmestre, d'échevins et de fonctionnaires de quatre communes-pilotes (Bruxelles, Schaerbeek, Etterbeek et Ixelles) ainsi que des membres de Bruxelles Pouvoirs Locaux ont rencontré des représentants de Vienne, ville partenaire dans ce projet de gender budgeting.
Lors de ces trois jours, riches en visites et en partages d'expériences, les fonctionnaires viennois ont expliqué comment leur ville, pionnière en la matière (depuis 1995) avait initié ce processus.

Un colloque s'est tenu le 22 octobre 2015 à Flagey. Un vade-mecum (téléchargeable en bas de cette page) a été distribué au cours de cette journée.


Marchés publics locaux sensibles au genre (2016)

Un nouveau colloque organisé par BPL et par le GTI Marchés Publics s'est tenu ce 20 octobre 2016 au Passage 44.
Programme disponible en ligne.

Colloque 2016

- Les photos du Colloque 20/10/2016

- Caricatures projetées au cours du colloque

- Présentation de Dinh-Khang Truong (commune de Saint-Josse) (.ppt) - FR
- Présentation de Vincent Snoeck (CAWaB) (.pdf)  : "marchés publics, leviers vers l'accessibilité" - FR & NL
- Présentation de Myriam Hilgers (Bruxelles Développement Urbain) (.ppt)  : "la question de la participation" - FR
- Présentation de Anne Boquet (commune de Forest/CQD Albert) (.ppt)  : "la question de la participation" - FR
- Présentation de la Commune de Schaerbeek (.ppt) : "casestudy : levering werkkledij" - NL & FR
- Présentation de Yves Raibaud (.ppt) : "la ville, un espace public égalitaire ?" - FR
 

Colloques antérieurs

Colloque 2015 - Budgets sensibles au genre

- Colloque 2015 : introduction V. Teitelbaum (.pptx) - FR
- Colloque 2015 : intervention M. Schatz & U. Bauer (.pptx) - FR
- Colloque 2015 : intervention N. Holvoet (.ppt) - UK
- Vade-mecum du Colloque 2015 : gender budgeting, expériences bruxelloises
- Présentation circulaire budgets communaux 2017

- Les photos du Colloque 2015

Colloque 2014

- Les Actes du Colloque 2014 (L'égalité professionnelle femmes-hommes dans les 19 communes : le cas de la prévention)

Bases légales

- L’Ordonnance du 29 mars 2012 portant intégration de la dimension de genre dans les lignes politiques de la Région de Bruxelles-Capitale

Dernière modification 07/08/2017 16:09